samedi 29 octobre 2016

Et alors, cette nouvelle vie ?

Je tiens à m'excuser tout d'abord pour ces deux dernières semaines sans articles, j'étais en pleine installation et je n'ai toujours pas internet chez moi. Très prise par le travail et le peu de vie sociale que j'arrive à avoir, je n'avais pas prévu d'article en avance. Me voici donc en train de poster ce nouvel article depuis un café avec une connexion WiFi ! 

Il y a un mois que j'ai commencé mon nouveau travail. Et je suis surprise de m'y plaire. J'avais beaucoup d'appréhension quant à la vente, j'avais toujours eu l'impression que je serai nulle... Finalement, c'est sympathique, fatiguant mais aussi enrichissant. Je travaille avec un de mes amis (ce qui est très chouette), mais j'ai aussi rencontré des personnes sympas. Surtout j'apprends beaucoup sur la vente, la pâtisserie mais aussi sur moi. J'ai l'impression de gagner en confiance un peu plus chaque jour. 

Mais cet article, je voulais surtout l'écrire pour vous parler du fait que je vis maintenant seule ! 



Cela fait deux semaines que j'ai emménagé dans mon tout premier chez moi. J'ai dit au revoir à la vie avec ma famille, avec une famille étrangère, et j'ai accueilli l'indépendance à bras grand ouverts. Il faut dire que j'attendais ce moment de ma vie, autant que je le redoutais. La vie seule est attrayante car j'y vois beaucoup moins de contrainte, mais la solitude me faisait peur et me donne l'impression d'être trop pesante parfois. 

Je suis quelqu'un qui aime avoir son petit coin, être au calme, et en même temps le fait de savoir que la famille (ou des amis) est dans la pièce voisine, c'est rassurant. C'est une porte de secours face à la solitude, pour moi. Quand je m'ennuyais, j'allais embêter ma sœur ou ma maman. Maintenant quand je m'ennuie, je n'ai plus personne à embêter. Ou alors je peux prendre un livre, regarder un film ou parler à un de mes murs. Heureusement qu'il y a le téléphone, je peux toujours envoyer un sms à des gens ou appeler quelques personnes (ma phobie des appels est en ce moment mise à rude épreuve).

Pourtant je suis contente de constater que je vis plutôt bien de vivre seule, je n'ai pas besoin de m'adapter à une autre personne, je peux tout gérer comme je veux. Et c'est vraiment chouette d'avoir son chez-soi. Bien que je vive dans une location meublée, j'ai commencé à transformer le lieu en un quelque chose qui me ressemble assez. J'attends de pouvoir ajouter encore plus de décorations pour m'y sentir vraiment à l'aise. Mais il est vrai que tous les soirs, je suis heureuse de me dire « je rentre chez-moi ». Et d'ailleurs ces petits mots, qui sonnaient bizarrement au début, commencent à prendre du sens pour moi. 

J'espère que cet article vous aura plu, je suis plus que contente que de pouvoir poster cet article ! Et vivement le prochain ! Vivement internet dans l'appartement aussi, d'ailleurs est-ce qu'une présentation du lieu vous plairait ? 

Donc, je suis bien chez-moi. Même si c'est petit, pas toujours lumineux, c'est mon premier chez-moi et j'en suis très contente. 

 Bisous de chat !

mercredi 12 octobre 2016

Pourquoi je ne peux pas être minimaliste ?

A force de tenter de trier ce qu'il y a dans ma chambre, chez mes parents, je me suis rendue compte que je ne peux pas être minimaliste. Et ce n'est pas que je ne veux pas l'être, mais à force d'y penser, c'est bien quelque chose que je suis impossible de faire totalement.

Pourtant, j'admire énormément toutes ces personnes qui savent vivre avec le strict minimum, ceux qui peuvent faire une valise sans jamais s'encombrer, ceux qui donnent des objets sans avoir à y penser deux fois...

Je pense que mon incapacité à devenir minimaliste est dû à un trop grand sentimentalisme de ma part. Tout ce que je possède a une histoire, me rattache à un souvenir. Si vous n'y voyez qu'une babiole, moi j'y vois une balade avec mon grand-père. Si pour vous ce haut n'est qu'un vêtement, pour moi c'est un cadeau de la part d'une personne que j'apprécie. Si ces cartes ne sont que des papiers devenus inutiles, j'y lis des preuves d'amour. J'ai beau essayé de jeter, vendre ou encore donner, et parfois je le fais,il y a toujours beaucoup de choses dont je suis incapable de me séparer.



Il y a aussi cette manie que j'ai de collectionner différentes choses, que ce soit des livres, des pins ou des tasses. Un peu comme Ariel, j'accumule beaucoup de choses. Et je suis toujours contente d'admirer ces objets. D'ailleurs, je craque beaucoup trop facilement quand il s'agit d'élargir ces collections, c'est mon petit plaisir à moi (je pleure pas mal parce que je vais devoir en laisser chez mes parents).

Toutefois, j'arrive de plus en plus à dire adieu à certaines fringues, et je suis dans une nouvelle optique : acheter moins pour acheter mieux. Voilà le début de mon essaie du minimalisme. En attendant, je veux bien que vous partagiez votre relation avec tout vos petits objets, ou sur votre conception du minimalisme. 

Et je ne dis pas que les gens qui vivent dans le minimalisme n'ont pas de sentiments ou souvenirs, je pense juste qu'ils savent s'en rappeler par eux-mêmes. Pour ma part, je dois toucher, sentir, voir pour me rappeler. Des madeleines de Proust, j'en ai des tas, et tant pis si je m'encombre... Du moment que je suis entourée d'objets qui me rappellent de doux souvenirs.


Bisous de chat ! 

mercredi 5 octobre 2016

Wishlist: Home

En pleine recherche d'appartement avec ma maman pour ma nouvelle petite vie, je n'arrête pas d'imaginer comment je pourrais décorer mon futur chez moi. J'ai toujours aimé la décoration, je suis du genre à avoir plein de choses pour faire qu'une pièce me ressemble (ma chambre, chez mes parents, est remplie de gadgets, des trucs chocs, des trucs chouettes) et j'aimerais autant que possible faire que mon futur cocon me plaise autant que possible (même si je tombe sur un meublé ou que je ne peux rien accrocher aux murs)

J'ai donc décidé de faire une wishlist, parce que j'adore en faire et comme ça ma famille aurait des idées de cadeaux pour mon Noël, hihi. 



La Lampe Lumière de la Belle et la Bête, il me la faut, c'est tout !!!! // Les affiches des attractions Disneyland Paris, j'adore leur design très vintage et ça me donne l'impression d'être dans mon lieu favori.  // Une lampe pour illuminer mes soirées, et chez Ikea, ils en ont des sympas. // Un diffuseur d'huiles essentielles pour pouvoir me relaxer et avoir un intérieur sain, chez Nature & Découverte. //   Ce vase chat avec la petite langue pour faire pousser des choses, c'est juste trop adorable, disponible sur Birds On The Wire.  // Egalement un grand tapis tout doux, comme celui disponible sur Gifi. // Un joli cadre pour mettre une jolie photo, et celui de Paperchase est trop joli.

Bisous de chat ! 

P.s. : j'ai oublié de mettre l'objet le plus important, mais vous le retrouverez sûrement dans une prochaine wishlist.